Ecole de coiffure

Tout d’abord, le métier de coiffeur ne s’improvise pas. En effet, cette profession d’art et de mode nécessite d’intégrer une école de coiffure pour

  • Acquérir des compétences particulières
  • Pouvoir prodiguer des soins de la chevelure : shampooings, coupe, couleur, permanente ou brushing.

Par ailleurs, le coiffeur visagiste est un métier plus spécifique permettant d’apporter des conseils en matière du choix d’un style adapté au visage.

D’une autre part, le coloriste permanentiste est un coiffeur spécialisé dans la coloration des cheveux et expert de l’assortiment des couleurs et de la matière capillaire : balayage, mèches, reflets, coloration permanente ou temporaire, décoloration.

Ecole de coiffure en France

Pour pouvoir pratiquer le métier de coiffeur, il est indispensable d’intégrer une école de coiffure pour suivre une formation qualifiante en coiffure. D’ailleurs, vous pouvez opter pour un CAP ou un BP en coiffure selon votre niveau.

Parmi les écoles de coiffure les plus reconnues en France, vous trouverez

  • MPart-hair : 27, rue de l’Esprit des Lois — 33000 Bordeaux
  • Lycée des métiers des arts de la coiffure : 22, rue d’Algérie — 69001 Lyon
  • École de coiffure privée Institut : 3, rue Adolphe Mion — 34000 Montpellier
  • Académie Daniel Montesantos : 133, avenue Ledru-Rollin — 75011 Paris
  • Centre de formation René Rambaud : 27, rue Maréchal Leclerc — 63000 Clermond-Ferrand
  • IOEC : 64 rue de Sénèque — 13 300 Salon de Provence
  • Ecole Internationale Mireille : 19, rue Saint Lambert — 54000 Nancy
  • École de coiffure et d’esthétique Scotto Di Césare : Parc de Laroiseau — 56 000 Vannes
  • École Balzac : 53, boulevard Carnot — 06400 Cannes

Finalement, vous pouvez toujours intégrer le centre de formation d’apprentis (CFA) de votre région.

Ecole coiffure France
CAP coiffure - BP coiffure

Les formations professionnelles en école de coiffure

A priori, les différentes écoles spécialisées procurent des parcours diplômants permettant de suivre une formation aux différents métiers de la coiffure.

D’ailleurs, le diplôme de coiffure permet d’exercer le métier de coiffeur dans un salon de coiffure ou institut de beauté. Aussi, certaines formations permettent aux débouchés d’ouvrir un salon et devenir manager ou gérant.

Par ailleurs, d’autres formations qualifiantes permettent d’apprendre de nouvelles compétences : coiffure bohème, coiffure africaine

Le certificat d’aptitude professionnelle en coiffure

Premièrement, le CAP coiffure est la clé pour pouvoir travailler dans l’univers de la coiffure et de l’esthétique. En effet, ce diplôme introduit aux bases indispensables pour la poursuite d’un BP coiffure.

D’ailleurs, les débouchés du CAP coiffure peuvent travailler dans les salons de coiffure ou dans les entreprises de soins capillaires.

Par ailleurs, cette formation permet de réaliser la coiffure, la coupe ou la coloration désirée par le client.

En effet, ce cursus d’apprentissage initie aux bases de la coiffure. En plus, les apprentis au métier de coiffeur seront appelés à pratiquer dans le salon de l’école. Ainsi, ils assimileront les techniques de coupe homme et femme, de la coloration, du soin capillaire, de la mise en forme, du shampoing et de l’entretien du matériel de travail.

Généralement, un stage en alternance est demandé. Ainsi,

  • Techniques d’hygiène/PSE (prévention, santé, environnement)
  • Techniques de soin capillaire
  • Techniques de coupe des cheveux
  • Techniques de mise en forme et de coiffage de la chevelure
  • Modifications temporaires et permanentes du cheveu : lissage, défrisage…
  • Technologie de la coiffure et Histoire de la coiffure
  • Conseil en produits et services
  • Connaissance commerciale des produits et des services
  • Réglementation relative à la publicité des produits et services et aux produits capillaires
  • Application de coloration, mèches, décoloration, balayages
  • Étude des différents accessoires coiffure

Brevet Professionnel coiffure

Généralement, le lancement de sa propre entreprise nécessite l’obtention du BP coiffure. D’ailleurs, ce diplôme est obtenu en intégrant une école coiffure à l’issue d’un parcours de

  • Approfondissement de la pratique et des techniques de coiffure
  • Apprentissage de la gestion d’un salon

En plus, le brevet professionnel se prépare en alternance à l’issue du CAP coiffure. Ainsi, vous pouvez devenir un artisan coiffeur visagiste à la création de votre salon de coiffure. Aussi, il vous permet d’évoluer dans d’autres milieux ou commencer à enseigner le métier après 5 années d’expérience.

Enfin, le cursus BP permet aux élèves d’acquérir de nouvelles compétences, telles que :

  • Service et relation clientèle & communication
  • Gestion d’un salon
  • Techniques de management et ressources humaines